Retour à la liste

À quand la gériatrie sociale?

Même si depuis 2011 le nombre de québécois âgés de 65 ans et plus dépasse le nombre d’enfants de 14 ans et moins, le système de santé ne s’est toujours pas adapté à cette réalité : on compte environ 600 pédiatres contre 70 gériatres.

 

Mylène Moisant (Le soleil), a publié deux chroniques sur le gériatre Stéphane Lemire, qui a quitté l’hôpital pour travailler directement avec les personnes âgées, chez elles. L’idée lui est venue du constat qu’à l’hôpital, il rencontrait les personnes âgées trop tard, alors que la dégradation de leur santé et de leur autonomie était déjà avancée.

 

Même son de cloche d’une nutritionniste qui a contacté Mme Moisant : la prise en charge trop tardive des personnes âgées fait en sorte que leur état de santé est dur à rattraper. On s’occupe en priorité des personnes qui vont très mal et on laisse dépérir celles qui vont seulement un peu mal.

 

Selon Stéphane Lemire, une visite à domicile permet de faire une meilleure évaluation de l’état de santé global de la personne et de prévenir la perte d’autonomie. Ceci s’inscrit dans ce qu’il appelle la gériatrie sociale, idée qui l’a poussé à mettre sur pied la Fondation AGES, pour soutenir des projets visant l’amélioration de la santé et de la qualité de vie des aînés par leur intégration sociale, la sécurité, l’activité physique et les soins adaptés.

 

Alors quel est le problème? Pourquoi les autres gériatres ne font pas ça? Parce que la profession n’est pas orientée pour ça. Un gériatre, ça travaille dans un hôpital et ça se concentre sur les cas complexes. Une personne âgée doit voir dans l’ordre : un préposé, une infirmière, un médecin généraliste et enfin un gériatre.

 

Avec un système de santé centré sur l’hôpital, on dit aux personnes âgées d’attendre d’aller vraiment mal avant de se présenter à l’hôpital. Mais, comme dit Stéphane Lemire, la santé d’une personne âgée, ça se dégrade vite. Une fois toute la série d’intervenants passée plus 24 heures d’attente à l’hôpital, il est souvent trop tard.

 

On doit repenser la profession et adapter le système de santé en conséquence.

 

 

Sources :

Le Soleil - Le docteur qui a quitté l’hôpital

Le soleil - On soigne bien les vaches

Ici Radio-Canada - Pour la première fois, le Canada compte plus d'aînés que d'enfants

 

À lire aussi :

La technologie au service de l'autonomie

Aidexpress officiellement lancé!

Assistance à domicile: êtes-vous éligible à un remboursement de 33%?

Services à domicile à vélo, seriez-vous prêts à relever le défi?

 

Trouvez des offres et des aidants bientôt
dans toutes les provinces et territoires du Canada
  • Alberta
  • Colombie-Britannique
  • Île-du-Prince-Édouard
  • Manitoba
  • Nouveau-Brunswick
  • Nouvelle-Écosse
  • Nunavut
  • Ontario
  • Québec
  • Saskatchewan
  • Terre-Neuve-et-Labrador
  • Territoires du Nord-Ouest
  • Yukon