Retour à la liste

La recherche et la pratique s'allient pour combattre la maltraitance envers les aînés

Souvent inaperçue, la maltraitance envers les aînés n’en est pas moins fréquente. Afin de mieux combattre le problème à la source, le SPVM a lancé cette semaine un nouveau programme de formation pour ses policiers. Développé au cours des trois dernières années par le SPVM et la Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées de l’Université de Sherbrooke, ce programme se veut applicable dans les services de police partout au Canada.

 

Le modèle Intervention policière auprès des aînés maltraités (IPAM) outille les policiers afin de mieux repérer les signes de maltraitance et s’assurer qu’il y ait un suivi. De par leur position de première ligne les amenant parfois à entrer dans le domicile des gens, les policiers sont en mesure de signaler des situations à surveiller aux services sociaux concernés.

 

Une nouveauté pour les policiers dans ce modèle d’intervention : l’obligation de rédiger un rapport même si aucun geste criminel n’a été posé. Les interventions que cela a permis au cours du projet pilote ont illustré le bien-fondé de cette mesure.

 

Financé par le gouvernement fédéral depuis 2013 via le programme Nouveaux Horizons pour les aînés, ce modèle se distingue des autres par son approche globale, on forme tous les répondants plutôt que seulement petite unité de policiers spécialisés. Un manuel de formation est présentement développé pour partager le modèle avec les autres corps policiers du pays.

 

Marie Beaulieu, professeure à l’École de travail social et titulaire de la Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées, considère qu’un modèle comme l’IPAM peut servir dans le cas d’autres problématiques sociales impliquant de nombreux intervenants, comme la santé mentale et les violences intrafamiliales.

 

Sources :

TVA Nouvelles - Reconnaître la violence envers les aînés

Metro - Le SPVM veut prévenir la maltraitance envers les aînés

Ici Radio-Canada - Maltraitance envers les aînés : l'Université de Sherbrooke contribue à la formation des policiers de Montréal

Université de Sherbrooke - La Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées contribue au développement d’un nouveau modèle d’intervention

Trouvez des offres et des aidants bientôt
dans toutes les provinces et territoires du Canada
  • Alberta
  • Colombie-Britannique
  • Île-du-Prince-Édouard
  • Manitoba
  • Nouveau-Brunswick
  • Nouvelle-Écosse
  • Nunavut
  • Ontario
  • Québec
  • Saskatchewan
  • Terre-Neuve-et-Labrador
  • Territoires du Nord-Ouest
  • Yukon